vendredi 25 octobre 2013

DALF C1. MÉTHODOLOGIE DE L’ESSAI ARGUMENTE

MÉTHODOLOGIE DE L’ESSAI ARGUMENTE

1. Lire le sujet avec attention.
Il existe 2 types de sujets :
a. Sujet à caractère polémique

b. Sujet présenté sous la forme d’un problème à résoudre.

Vous serez évalué (e) sur votre capacité à prendre position sur un sujet relatif au thème.
 
2. Faire le plan en 3 étapes :
a. Introduction.
b. Développement.
c. Conclusion.

Le plan doit correspondre aux idées essentielles que vous allez argumenter dans le développement.
Il doit être concis et simple.
Il est recommandé de nominaliser vos phrases.
Les idées secondaires vont vous permettre de soutenir votre argumentation.

COMMENT FAIRE UNE INTRODUCTION ?

Elle est un tout indissociable et ne doit donc pas comporter plusieurs paragraphes.
Elle ne doit pas être trop longue ou trop courte.
Elle ne doit pas comporter d »arguments personnels.
Elle est composée de 3 parties.
1. Le sujet amené : vous reprenez le sujet avec vos propres mots. En 2 ou 3 lignes, vous reformulez le sujet.
2. Le sujet posé : vous essayez de dégager de ce sujet une problématique, c’est-à-dire, la question essentielle qui est sous-entendue dans le sujet posé.
3. Le sujet divisé : vous exposez brièvement votre plan. Cette partie a pour objectif de guider le lecteur dans votre développement. Vous devez donc énumérer les 2 ou 3 idées essentielles que vous allez traiter. Il faudra donner une articulation à vos différentes parties (cause/conséquence, opinion pour, opinion contre, nuances…)

COMMENT FAIRE UN DÉVELOPPEMENT ?

• Chaque partie de votre développement correspond à une idée essentielle, donc
• Chaque partie de votre développement doit être clairement détachée du reste de votre travail. Il est donc nécessaire de sauter une ligne entre chaque partie.
• Vos différentes parties doivent être équilibrées et avoir à peu près la même longueur ;
• Les règles de rédaction de chacune des parties doivent être les mêmes.
• Choisissez des idées essentielles suffisamment éloignées les unes des autres afin d’éviter les répétitions d’arguments.
La rédaction d’une partie répond généralement aux règles suivantes. Ce sont des règles à respecter de manière identique pour chacune de vos parties.
• Énonciation de votre idée essentielle : vous devez exposer dès la 1ère phrase votre 1ère idée essentielle sous la forme d’une affirmation qui vous est propre.
• Argumentation (votre 1ère idée secondaire) : votre idée essentielle peut être divisée en plusieurs idées secondaires. Ces idées secondaires traitées l’une après l’autre vont vous permettre d’argumenter et d’aborder en détail les différents éléments de votre idée essentielle.
• Illustration, exemple : il est important d’illustrer votre 1ère idée secondaire avec un exemple que vous trouverez dans votre vie personnelle.

COMMENT FAIRE UNE CONCLUSION :

La conclusion constitue la dernière étape de votre travail. Elle comporte généralement 2 parties.
1. Une synthèse de l’ensemble de votre développement.
Vous reprenez ici sans les répétez les éléments qui vous semblent les plus marquants de votre travail. C’est à vous d’en tirer une morale, d’y apporter une nuance et d’en faire part au lecteur.
Cette partie ne doit pas dépasser 4 à 5 lignes.
2. Une ouverture en relation avec le contenu de votre développement. Il s’agira d’évoquer une idée en relation avec votre sujet et qui pourrait faire l’objet d’un autre essai : 4 à 5 lignes maximum.

FORMAT

(Introduction)
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
2
(Développement)
Paragraphe 1 : ____________________________________________________
_________________________________________________________________
__________ et ___________________________________________ En effet,
___________________________________________________________
___________________________________________________________________
_____________________ c’est pourquoi, ___________________________
_________________________________________________________________
Par exemple, ________________________________________________
____________________________________________________________________
___________________________________________________________________
____________________________________________________________
(Paragraphe 2) _____________________________________________________
____________________________________________________________________
_______________ Il est donc nécessaire ___________________________________
_____________________________________________________________________
Car _________________________________________________________
_____________________________________________________________________
En revanche _______________________________________________________
____________________________________________________________________
(Conclusion)
___________________________________________________________________
_____________________________________________________________________
_____________________________________________________________________
___________________________________

6 commentaires:

  1. Merci beaucoup pour clarifier le processus d'aborder ce type DZ document

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour clarifier le processus d'aborder ce type DZ document

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup. C'est très synthétique et concret. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer